dimanche 21 octobre 2012

C'est comment chez moi?

Ben c'est plutôt pas mal. C'est pourtant difficile de se loger à Yellowknife. Il y a peu d'offres; en même temps, il y a beaucoup de passage donc il ne faut pas désespérer que quelque chose se libère rapidement. Le problème, c'est le prix. Ce qui marche le mieux, c'est le bouche à oreille, mais ça n'est pas vraiment une option quand on vient de loin et qu'on ne connait personne. J'avais la chance d'avoir des contacts à YK avant de venir qui ont pu me donner des points de départ, me recommander certaines agences et me dire les bâtiments à éviter, et même faire des visites pour moi. J'avais donc signé un bail avec un coloc rencontré virtuellement avant de débarquer, car je préférais avoir une solution stable avec le chat plutôt que de me tourner vers des logements temporaires. On a eu du bol, on est bien tombé. Le bâtiment est presque au centre-ville, côté Grand lac des esclaves, dans un quartier résidentiel. Je marche jusqu'au supermarché du centre-ville en moins de 10 minutes et jusqu'au Dancing Moose dans la vieille ville en 15-20 minutes.
Les appartements d'une chambre tournant autour de 1500$, je savais en venant ici que je n'échapperais pas à la coloc. Contrairement à Toronto, il faut souvent rajouter les charges, au moins une partie, au prix du loyer. Donc en plus du loyer, on reçoit des factures pour l'électricité et le chauffage (chauffage à l'huile). Internet est hors de prix et la capacité de téléchargement est limitée. J'ai prix le forfait maximum pour la meilleure vitesse qui offre 110GB pour 120$!!!! L'opérateur Internet est Northwestel (http://www.nwtel.ca/). Une place de parking est incluse avec l'apart, mais  l'alimentation est en sus (il faut pouvoir brancher sa voiture garée pour chauffer la batterie et la protéger du gel). On a des laveuses et sécheuses à l'étage qui fonctionnent avec une carte. Si vous avez besoin d'aide pour chercher un logement, faites-moi signe!
Avis aux copains: voilà votre lit; c'est sûr, vos pieds dépasseront et les couples se tiendront chaud, ah et attaque possible du chat en pleine nuit, mais c'est des nuits gratos!
Ma chambre; celle de mon coloc est encore plus grande

1 commentaire: